5 conseils pour masser son bébé à la maison

Vous avez envie d’essayer les massages pour bébé sur votre tout petit ? Il s’agit d’un excellent moyen de créer un lien particulier entre vous et votre enfant, tout en partageant un instant complice empli de douceur, qui vous apaisera tous les deux. De plus, les massages ont pour avantage d’apaiser votre bébé, de réduire ses éventuelles crispations, en plus de favoriser son endormissement. Cependant, puisque ce massage concerne un tout-petit, il est important de suivre certaines règles de sécurité, afin que le massage demeure un moment de plaisir partagé. Suivez nos conseils !

1 – Choisissez le bon moment pour bébé

Un massage sur votre bébé ne peut être réalisé au hasard, ni à n’importe quel moment de la journée : l’instant doit être choisi non seulement en fonction de vos disponibilités, mais également du rythme de votre bébé. Ainsi, hors de question de masser votre bébé après son repas, au risque de le rendre mal à l’aise, voire même de lui provoquer des difficultés à digérer. Il est aussi important de choisir un moment où votre bébé est calme et apaisé : ne choisissez pas de le masser alors qu’il pleure, qu’il a faim ou sommeil, au risque que votre tout petit n’apprécie que très peu ce moment. N’oubliez pas que cela doit rester un moment doux et agréable avant tout ! Ainsi, nous vous conseillons de commencer le massage avant de donner le bain à votre bébé : ce moment complice partagé va, de plus, permettre de détendre votre enfant avant d’entrer dans l’eau. Il se pourrait même que ces massages permettent de rendre l’heure du bain plus agréable, dans le cas où votre nourrisson n’apprécierait que très peu ce moment. Aussi, il est conseillé de ne pas faire durer le massage plus d’une dizaine de minutes : votre bébé risque de se fatiguer et de se lasser de l’exercice.

2 – Débutez en douceur pour le massage

Il n’est pas conseillé de réaliser un premier massage complet, long et intense. Votre bébé n’est certainement pas habitué à être manipulé de la sorte, il est donc essentiel de le rassurer, et de procéder étape par étape, afin de vous assurer de son confort tout au long du processus. Après tout, il s’agit de lui faire plaisir avant tout ! Ainsi, lors de votre premier essai, commencez par un massage très court, de deux ou trois minutes au maximum :

  • Tenez votre bébé dans la position qu’il préfère : couchée sur un lit, contre vous, ou encore sur vos genoux par exemple. Il est essentiel que votre enfant soit parfaitement à l’aise et détendu.
  • Conservez ses vêtements, et commencez par de très légers massages du dos ou de son front, du bout des doigts.
  • Commencez par masser un endroit de son corps qui est régulièrement touché, afin que votre enfant se sente parfaitement à l’aise et en confiance.
  • Réalisez des petits cercles du bout des doigts, et limitez-vous à cela lors des premières séances. Évidemment, il est possible que votre enfant soit un peu grognon lors du premier massage. Ne vous inquiétez pas, cela signifie simplement qu’il n’est pas encore habitué.
  • Persévérez, et prolongez la durée du massage petit à petit. Lorsque votre bébé sera plus à l’aise, vous pourrez progressivement lui retirer des vêtements, et masser d’autres parties de son corps, tels que ses jambes ou ses pieds par exemple.

3 – Les précautions à prendre avant de masser bébé

Votre bébé est fragile, c’est pourquoi il est important de suivre plusieurs règles de sécurité afin que le massage demeure un instant doux et privilégié entre vous et votre enfant. Avant toute chose, il vous faudra vous laver soigneusement les mains. N’oubliez pas de retirer vos bijoux et de couper court vos ongles : ces quelques précautions vous éviteront de griffer involontairement votre bébé au cours du massage. Ensuite, choisissez une huile ou un lait de massage. L’huile doit être neutre, ne pas contenir d’agents irritants ni d’huiles essentielles. Vous pouvez aussi tout à fait choisir un lait hydratant adapté aux peaux fragiles des nourrissons. Bien entendu, il est conseillé de demander l’avis de votre pédiatre si votre bébé est sujet à des problèmes de digestion ou de circulation par exemple, afin d’adapter le massage en fonction de ces spécificités.

4 – Masser votre bébé dans un ordre précis

Il est conseillé de commencer le massage par les extrémités du corps de votre bébé, puis de procéder du haut vers le bas. Ainsi, massez en premier lieu ses mains, avant de remonter tout doucement vers son épaule. Ensuite, massez doucement son ventre, puis ses cuisses avant de descendre vers ses pieds. Si votre bébé manifeste une gêne ou se montre particulièrement grognon lorsque vous masserez une partie de son corps, nous vous conseillons de masser un autre endroit, afin que ce moment demeure agréable pour lui.

5 – Les gestes à adopter pour le massage

Plusieurs gestes particuliers peuvent être réalisés afin de masser convenablement votre bébé tout en assurant son confort. Par exemple, pour masser votre tout petit au niveau de ses jambes, entourez une de ses chevilles à l’aide de vos deux mains. Ensuite, avec vos pouces, opérez des mouvements circulaires en remontant doucement vers le haut de la cuisse. Une fois que la première jambe aura été massée, répétez l’opération avec la deuxième. Il vous est aussi possible de réaliser ce mouvement sur la plante du pied de votre bébé, en remontant doucement du talon en direction des orteils. Vous pouvez aussi masser les bras de votre bébé, en réalisant ce mouvement depuis le plat de sa main en remontant progressivement vers son épaule. N’oubliez pas que la pression exercée doit être douce et ferme à la fois.
Si votre bébé rencontre des difficultés à digérer, vous pouvez aussi lui masser doucement le ventre avec la pulpe des doigts. Déposez vos doigts en dessous de son nombril, puis effectuez un cercle dans le sens des aiguilles d’une montre, en remontant jusqu’au diaphragme.